Posted on

Le Rooibos

Surnommé thé rouge pour la couleur qu’il dégage lors son infusion, le rooibos pousse exclusivement en Afrique du Sud et possède des vertus et des propriétés bénéfiques pour la santé, notamment en matière de lutte contre les allergies, les troubles du sommeil, l’eczéma ou encore les troubles gastro-intestinaux.

Propriétés médicinales du rooibos

UTILISATION INTERNE

  • Soulage les troubles gastro-intestinaux : coliques, troubles digestifs. Favorise le sommeil en luttant contre les insomnies.
  • Effet antioxydant : lutte contre le stress oxydatif, le cancer, les maladies dégénératives, le vieillissement cérébral, les risques cardio-vasculaires.

UTILISATION EXTERNE

Effet antioxydant : allergies cutanées, eczéma, érythème fessier

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

Le rooibos est indiqué pour traiter les problèmes de digestion, notamment la diarrhée et les spasmes intestinaux, grâce aux ingrédients actifs et aux flavonoïdes qu’il contient et qui possèdent un effet calmant. Ces mêmes flavonoïdes ont un effet antioxydant grâce à la présence d’aspalathine et d’antioxydants nothofagins rares.

Les polyphénols piègent les radicaux libres, ce qui permet de lutter plus efficacement contre le cancer, les risques cardio-vasculaires et le vieillissement des cellules.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

Un des composants actifs du rooibos, le chrysoeriol, agit comme un bronchodilatateur, ce qui permet de réduire la tension artérielle. Ce même composant soulage également les personnes soumises à des spasmes.

En buvant de façon régulière des infusions à base de rooibos, on stimule la production de cytochrome P450, ce qui facilite la métabolisation des allergènes.

Cette plante médicinale est aussi indiquée pour protéger les globules rouges et le foie, tout en restaurant les capacités immunitaires.

En application directe, intégré au sein de produits de protection solaire et de lotion après-soleil, le rooibos protège la peau contre les effets néfastes de l’exposition aux rayons UV.

Utilisation et posologie du rooibos

DOSAGE

Le rooibos, en fins morceaux légèrement fermentés, se consomme de façon traditionnelle sous forme d’infusion.

– Le dosage envisageable est d’un sachet ou d’une cuillère à thé par tasse d’eau bouillante. La durée d’infusion est plus longue que pour l’infusion du thé de Ceylan, évaluée entre 7 et 10 minutes dans de l’eau chauffée à 100 °C.

La couleur rouge-brun qui en résulte correspond à sa dénomination populaire de thé rouge, même si le rooibos ne contient pas de théine. cette infusion peut être consommée chaude ou froide.

En Afrique du Sud, cette boisson nationale peut s’accompagner de lait et de sucre. Dans les pays occidentaux, on ajoute des saveurs fruitées (bergamote, cannelle, orange, amande, etc.) ou épicées (épices indiennes, gingembre , etc.).

Cette plante médicinale est également utilisée en application pour ses propriétés apaisantes et antiallergéniques. Riche en zinc, elle peut être un élément de base des écrans solaires et autres lotions après-soleil.

DES BIENFAITS RECONNUS

Plusieurs études médicinales ont démontré les bienfaits du rooibos, comme en 2003, avec les recherches menées par l’American Botanical Council. Ces dernières prouvent l’apport de flavonoïdes antioxydants dans la lutte contre le cancer en réduisant les transmissions intercellulaires, observation faite sur les rats.

En 2006, un groupe de chercheurs travaillant de concert en Allemagne, au Pakistan et au Canada, a démontré l’effet apaisant du rooibos sur les troubles gastro-intestinaux.

En 2008, des essais cliniques effectués in vivo sur des cailles nourries aux infusions de rooibos ont montré une diminution du processus d’éclatement des globules rouges (processus d’ hémolyse).

Au Japon, les chercheurs de l’université Showa ont fait le constat que la consommation régulière de rooibos améliore le statut allergique du patient en favorisant la métabolisation des allergènes.

Posted on

L’huile de sésame, source d’hydratation.

Riche en acides gras et en antioxydants, l’huile de sésame participe à la régénération cellulaire. Apaisante et nourrissante, elle s’utilise sur la peau comme sur les cheveux.

SES PROPRIÉTÉS

Le sésame détient un record : c’est la plus ancienne plante à partir de laquelle une huile a été extraite. C’était en Mésopotamie, il y a 3 500 ans ! Aujourd’hui cultivé en Asie et en Afrique, le sésame est une plante oléagineuse, dont les graines servent à la fabrication de l’huile.

SES BIENFAITS

Riche en acides gras essentiels, l’huile de sésame régénère et assouplit la peau.

Revitalisante :

L’huile de sésame peut être appliquée à même la peau. Grâce à sa richesse en acides gras et en vitamine E, elle régénère l’épiderme abîmé, lutte contre son vieillissement prématuré et le nourrit intensément.

En prime, elle apporte un fini satiné irrésistible.Régénérante, assouplissante et hydratante, l’huile de sésame convient tout particulièrement aux peaux irritées ou desséchées. Elle s’applique seule ou mélangée avec une autre huile végétale. On peut aussi l’utiliser en soin anti-âge sur le visage.

Baume capillaire :

L’huile de sésame sera un élixir pour votre chevelure abîmée grâce à sa richesse en acides gras nutritifs et réparateurs. Enduisez vos longueurs et laissez agir 30 minutes.

Il est toujours conseillé d’avoir de l’huile de sésame chez soi : outre ses propriétés cosmétiques, elle soulage, en massages, les douleurs articulaires.

Anticancer :

L’huile de sésame est une excellente source de vitamine E (15,2 mg / 100 g). Celle-ci a des vertus antioxydantes qui nous protègent du vieillissement cellulaire prématuré, ainsi que de certains cancers, comme ceux du sein et de la prostate.

Bonne pour le cœur :

Les maladies cardio‑vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Or, l’huile de sésame apporte une excellente protection contre leur survenue. Ceci grâce à sa richesse en oméga 6, un acide gras essentiel qui augmente le bon cholestérol aux dépens du mauvais et régule le rythme cardiaque.

Elle contient également des acides gras mono‑insaturés qui possèdent un effet protecteur du système cardio‑vasculaire ainsi qu’un faible taux d’acides gras saturés.

Elle est également source de potassium, un minéral qui aide à maintenir un bon taux de cholestérol et une pression artérielle basse, garants d’un cœur en bonne santé.

Posted on

Safou ou atanga : le fruit aux milles vertus !

Le safou est un fruit typiquement africain, cultivé pour l’instant uniquement en Afrique. Ce fruit suscite un intérêt croissant et sa culture, actuellement en forte progression, pourrait fort bien déborder du continent noir.

En effet le safou est très nutritif. Il n’a certes pas le goût sucré qu’on attribue habituellement aux fruits. Tout comme l’olive ou l’avocat avec lesquels il a décidément quelques similitudes, c’est un fruit gras qui contient peu de glucides. Les principaux constituants de l’huile extraite de la pulpe sont des acides gras palmitique (41-48%), oléique (20-27%) et linoléique (21-29%).

Le safou est par ailleurs riche en minéraux : phosphore, calcium, manganèse, fer, cuivre, zinc, etc. Cueilli dur, certains apprécient son goût légèrement acidulé lorsqu’il est encore un peu ferme, d’autres succombent aux charmes de sa pulpe crémeuse lorsqu’il est arrivé à maturité.

Pour le faire mûrir, rien de plus simple. Il suffit par exemple de l’enfermer dans un bocal et le mettre dans un endroit bien chaud de la maison. Et si vous constatez qu’un mycélium blanc s’est développé à sa surface, soyez rassuré, cela n’affecte en rien le goût du fruit. D’autres encore le préfèrent lorsqu’il est mi-sec.

Une fois mûr, la meilleure méthode pour qu’il sèche un peu, consiste à le laisser, toujours dans le même endroit bien chaud de la maison, mais à l’air libre, voire sur une grille pour qu’il soit bien aéré.

Comment dire ? Qu’il est surprenant, très spécial. Il y a ceux qui disent qu’il a quelque chose d’épicé, ceux qui lui trouvent une tonalité musqué. Il fait penser à tout mais ne ressemble à rien.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne manque pas de corps. Il a de la présence en bouche et ses arômes chambrés sont intenses. Consommé nature, le safou est étonnamment nutritif. Une petite dizaine de safous, soit moins de 50 grammes de matière dans l’estomac, suffiront généralement à vous rassasier.

Le safou a plusieurs vertus préventives et thérapeutiques; il permet donc de guérir plusieurs malades telles que : la Constipation, le Cancer, l’Ostéoporose., les Lipides sanguins, les Maladies cardiovasculaires, et l’Anxiété.

  Le safou favorise la digestion après repas. Il est très riche en acides aminés, acides gras, phytostéroles, alcools supérieurs et ainsi, participe à enrichir le corps humain en vitamines nécessaire pour la lutte contre la malnutrition.

Posted on

Secrets et bienfaits de la noix de cajou

En plus d’être délicieuse, la noix de cajou est aussi bénéfique pour notre santé. Riche en bonnes graisses, en nutriments et en vitamines.

Originaire du Brésil, la noix de cajou est le fruit de l’anacardier, un arbre mesurant environ 10 mètres de haut dont le tronc est assez tortueux. Au printemps, de petites fleurs blanches apparaissent pour laisser place aux pommes de cajou.

À leurs extrémités se trouvent les noix de cajou. Aujourd’hui, elles sont produites dans de nombreux pays : au Vietnam, en Inde, au Nigeria, au Brésil ou encore en Tanzanie…

La noix de cajou : ses vertus sur notre santé

De manière générale, plusieurs études ont montré que consommer des fruits à coque (amande, pistache…) et des fruits oléagineux (noix de cajou, noix de pécan…) était très bénéfique pour la santé. En effet, ils diminueraient le risque de maladies cardio-vasculaires, de diabète de type 2, de calculs biliaires mais aussi de cancer du côlon chez la femme. D’un point de vue nutritionnel, la noix de cajou est certainement l’un des meilleurs fruits oléagineux.

Excellente pour la santé cardio-vasculaire

Comme le plupart des fruits à coque et fruits oléagineux, la noix de cajou est riche en lipides. Mais n’ayez crainte, la majorité de ces lipides contenus dans la noix de cajou sont sous la forme d’acides gras mono-insaturés, exactement comme dans l’huile d’olive vierge extra.

Donc l’apport de ces bonnes graisses entraîne une diminution du mauvais cholestérol (LDL) sans pour autant réduire le bon cholestérol (HDL). Ces acides gras mono-insaturés contribuent ainsi à notre bonne santé cardio-vasculaire.

Riche en vitamines et en minéraux

La noix de cajou est très intéressante car elle apporte aussi de nombreuses vitamines et minéraux. Elle est notamment riche en vitamines du groupe B, nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Elle contient également de la vitamine K, indispensable à la coagulation du sang.

Et si vous manquez de magnésium, la noix cajou est idéale car elle en constitue une excellente source.

Et ce n’est pas tout ! Elle contient aussi du phosphore, essentiel à la santé des os et des dents et du fer en quantité non négligeable. Ce dernier joue notamment un rôle important dans le transport de l’oxygène dans le sang.

Source d’antioxydants

Les antioxydants sont importants pour lutter contre la formation de radicaux libres dans l’organisme, responsables du vieillissement prématuré de la peau, mais aussi de certains cancers et maladies cardio-vasculaires.

Et pour faire le plein d’antioxydants, rien de mieux que les noix de cajou. Vitamine E, cuivre et sélénium vous aideront à rester en bonne santé.

Véritable coupe-faim

Les noix de cajou contiennent aussi des protéines végétales, idéales pour lutter contre les fringales. Elle sont donc parfaites pour un petit en-cas, d’autant plus que leur index glycémique est relativement bas.

Mais ce n’est pas une raison pour en abuser : une portion de 30 g, c’est à dire une poignée d’environ vingt noix est largement suffisante. Dans un muesli ou un yaourt, vous devriez vous régaler !

Posted on

Le Café Vert

Le café vert est le fruit mûr du caféier, un arbuste originaire d’Éthiopie et poussant sur les hauts plateaux des zones tropicales.

Correspondant à notre café habituel dans sa version non torréfiée, le café vert présente bien des propriétés médicinales. Il donne du tonus, accélère l’activité cérébrale, favorise le transit intestinal et l’élimination des toxines par le foie. Diurétique, il peut aussi aider à la perte de poids.

Propriétés médicinales du café vert

UTILISATION INTERNE

  • Dynamisant : le café vert augmente la vitalité et l’endurance, diminue la sensation de fatigue.
  • Stimulant : le café non torréfié permet une accélération de l’activité cérébrale, tant au niveau de la pensée que de la perception et de la mémoire.
  • Détoxifiant : en stimulant une enzyme grâce au cafestol et au kahweol qu’il contient, le café vert facilite le transit intestinal et l’élimination des déchets et toxines par le foie et l’appareil digestif.
  • Diurétique : le café vert favorise la combustion des sucres et l’élimination des graisses.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

Fatigue, baisse de tonus (action dynamisante des alcaloïdes), mauvais fonctionnement du transit intestinal, surpoids.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

Vieillissement cellulaire, l’acide chlorogénique offrant une protection contre les radicaux libres.

Autres avantages et bienfaits de la consommation de café vert

Avant torréfaction, le café contient une grande quantité de polyphénols, des molécules organiques que développent les plantes pour se protéger des agressions extérieures, et qui sont connues pour leur rôle antioxydant, mais aussi anti-inflammatoires, et leur capacité à lutter contre les maladies cardiovasculaire

Concrètement, les polyphénols luttent contre l’apparition de radicaux libres dans l’organisme, un processus naturel qui, à terme, contribue au vieillissement et à la mauvaise santé. Ils sont donc très efficaces pour lutter contre les maladies cardiovasculaires (encombrement des artères ou perte de flexibilité de celles-ci), qui sont la première cause de mortalité dans le monde.

Ces effets diminuent également la présence de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang, et sont des détoxifiants naturels. Ils peuvent même aider à se protéger de certains cancers.