Posted on

L’huile d’andiroba (Touloucouna), une huile miracle

Le touloucouna est un arbre tropical dont la mesure varie de vingt à trente-cinq mètres de hauteur pour pratiquement un mètre de diamètre, et fait partie de la famille des méliacées.

Son fruit à la forme d’une grosse capsule qui a maturité tombe et libère de sept à neuf noix ayant l’aspect de châtaigne. C’est un arbre que l’on retrouve surtout dans la région de la Casamance au Sénégal.

L’huile de Touloucouna que l’on obtient en pressant ses fruits, peut aussi bien servir en pharmacopée comme en cosmétique.

Jusqu’à très récemment, l’huile de Touloucouna ne se trouvait que sur les étales de quelques vendeurs dans la capitale sénégalaise. Son goût amer et son odeur un peu relevé n’en faisait pas la plus recherchée des huiles naturelles.

Avec l’avènement des huiles vierges et naturelles dans les grandes enseignes cosmétiques, le Touloucouna est sorti de l’anonymat et attire aussi par son côté mystique.

Les adeptes lui reconnaissent une valeur revigorante émolliente et nourrissante très utilisée en cosmétique, pour des soins apportés aux cheveux de manière directe ou dans la composition de savons ou de shampoing.

Composantes

Dans l’écorce, les graines et la gomme du Touloucouna, on retrouve tout les principes actifs de la plante. On a des triterpènes amers, de la vitamine A, des antioxydants naturels, dont sept liminoides et des acides gras essentiels insaturés comme les oméga 6.

C’est une huile riche en acides gras insaturés.

Quelques vertus de l’huile de Touloucouna :

  • Elle permet de décontracter les muscles endoloris, mais soigne aussi tous les problèmes articulaires qui en découlent.
  • -C’est un remède contre les problèmes cutanés, il soigne l’eczéma et le psoriasis, ainsi que les brulures et la dartre.
  • C’est un répulsif contre les poux, mais aussi sur les piqures d’insectes.
  • C’est un anti plasmodiale (paludisme)
  • C’est un anti inflammatoire

Posted on

L’Hibiscus

L‘hibiscus est un antiseptique urinaire et un diurétique. Les fleurs remédient aux douleurs menstruelles.

La racine est utilisée pour calmer la toux et dégager les voies respiratoires. L’hibiscus est recommandé pour lutter contre l’ hypertension et le cholestérol.

Les fleurs séchées entrent dans la composition du karkadé, une boisson très populaire en Afrique, notamment en Egypte.

Propriétés médicinales de l’hibiscus

UTILISATION INTERNE

L’hibiscus permet de préparer une boisson rafraîchissante ; c’est également un laxatif doux. Il est antibactérien, anti-inflammatoire et antalgique. C’est un cholagogue, un diurétique et un relaxant des muscles utérins. Il est également hypotenseur, spasmolytique et hypocholestérolémiant.

UTILISATION EXTERNE

L’hibiscus est antiphlogistique et antioedémateux.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

L’hibiscus soigne les refroidissements et les inflammations des voies respiratoires supérieures. Il permet de traiter les infections urinaires et les douleurs menstruelles. Il agit contre l’hypertension, le cholestérol, la fièvre et les douleurs d’estomac.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

L’hibiscus permet de soigner les eczémas suintants, les allergies, les dermatoses. On l’utilise alors en cataplasme.

Infusion d’hibiscus, propriétés : 8 raisons d’avoir cette tisane chez soi

1-    Diminution de la tension artérielle

Plusieurs études suggèrent que l’infusion d’hibiscus réduit la tension artérielle très efficacement, même chez les personnes ayant des problèmes de santé qui augmentent leur risque d’hypertension artérielle.

2-    Maintien d’un bon niveau de cholestérol et de triglycérides

L’hibiscus peut aider les individus avec de la dyslipidémie à mieux équilibrer leur niveau de cholestérol et de triglycérides.

3-    Prévention du stress oxydant

L’infusion d’hibiscus est pleine d’antioxydants qui luttent contre le stress oxydant provoqué par les radicaux libres. Ceci est dû aux anthocyanes qui se trouvent dans la plante, les pigments naturels qui donnent à la fleur sa couleur rouge.

4-    Prévention de certains cancers

L’hibiscus est de plus en plus étudié en relation avec ses effets sur le cancer. Une étude en laboratoire a trouvé que l’extrait d’hibiscus pouvait tuer des cellules leucémiques. Les mécanismes à l’origine de cet effet ne sont pas encore connus, mais les résultats sont prometteurs.

Des résultats similaires ont été trouvé en relation avec le cancer de l’estomac.

5-    Réduction de l’obésité et des risques qui l’accompagnent

Les antioxydants de l’hibiscus protègent les cellules, mais d’autres composés de cette plante peuvent aussi encourager la perte de poids et minimiser les problèmes de santé liés au surpoids et à l’obésité. Il existe plusieurs études qui ont trouvé un lien entre l’infusion d’hibiscus et un métabolisme plus rapide.

Boire de l’infusion d’hibiscus au moins une fois par jour peut aider à lutter contre la résistance à l’insuline, un signe commun du pré-diabète. En effet, cette infusion peut aider à maintenir un bon taux de glycémie chez les individus diabétiques.

6-    Antidépresseur naturel

L’infusion d’hibiscus fait partie des remèdes naturels contre la dépression, en luttant contre certains signes de celle-ci tels que la fatigue, le désespoir, le manque de motivation, etc. Il s’agit d’un nouveau champ de recherche, mais des études ont prouvé que certains bio-flavonoïdes qui se trouvent dans la fleur d’hibiscus pourraient lui permettre de lutter contre la dépression.

7-    Remède contre l’infection staphylococcique

Les extraits d’hibiscus rosa sinensis, une des plantes parfois utilisée pour faire l’infusion d’hibiscus, a des capacités antibactériennes, notamment contre le staphylocoque doré.

8-    Prévention des calculs rénaux

Puisque l’infusion d’hibiscus est un diurétique, il est étudié en relation avec le système rénal et le système urinaire. Une étude a trouvé que cette infusion permettrait de réduire l’apparition de composés participant à la formation de calculs rénaux.

Posted on

L’huile de Neem

Antibactérienne puissante, l’huile de neem s’utilise principalement en cas d’acné, d’eczéma ou de psoriasis. Elle est aussi un excellent traitement anti-poux.

Qu’est-ce que l’huile de neem ?

SES PROPRIÉTÉS

En Inde, le margousier, ou neem (Azadirachta indica), est un arbre sacré, qui donne une huile végétale aux bienfaits reconnus depuis des siècles.

Ce sont les amandes extraites du noyau du fruit de cet arbre tropical qui sont pressées à froid pour produire l’huile.

L’huile de neem a une odeur assez forte, ce qui fait que beaucoup de personnes préfèrent l’utiliser diluée dans d’autres huiles végétales.

SES BIENFAITS

Insecticide naturel des plus efficaces, l’huile de neem est aussi la reine des « anti » : antibactérienne, antifongique, anti-inflammatoire, antiseptique, elle est aussi hydrante et adoucissante, grâce à sa teneur en acides gras, acides aminés et vitamine E.

Elle soigne les problèmes de peau comme les mycoses, l’acné et l’eczéma, les affections du cuir chevelu, et est particulièrement efficace contre les poux.

Bienfaits de l’huile de neem pour les cheveux

CONSEILS D’UTILISATION

Utilisée en lotion, l’huile de neem calme les démangeaisons du cuir chevelu, lutte contre les pellicules et règle leur sort aux poux.

Dans ce cas, mieux vaut l’appliquer en masque sur toute la chevelure et laisser poser quelques minutes avant de rincer.

Bienfaits de l’huile de neem pour la peau

CONSEILS D’UTILISATION

Son action antibactérienne et antifongique aide à lutter contre les infections de la peau, de l’acné aux mycoses en passant par l’eczéma et le psoriasis.

Nourrissante et émolliente, l’huile de neem calme les irritations et adoucit la peau. On peut l’utiliser seule ou en association avec d’autres produits naturels, comme par exemple l’argile sur les boutons d’acné.

Appliquée en fine couche, elle est encore un excellent répulsif contre les insectes.

Le neem est sans égal pour éliminer les toxines qui encombrent le sang et causent des problèmes cutanés.

Il tonifie les muqueuses, notre « peau intérieure », tout en la purifiant de ses toxines. Son potentiel antiseptique élimine la plupart des bactéries, des fongus et des parasites.