Posted on

Le Loofah

Le loofah, aussi orthographié luffa ou lufah, est une courge de la famille des cucurbitacées (tout comme les concombres). Elle vient des pays orientaux dans les zones tropicales ou sous tropicales.

Elle est aussi appelée ” liane torchon ” ou ” courge éponge ” car son fruit, une fois séché, donne une éponge végétale. Ce fruit qui mûrit au printemps est comestible et utilisé en Asie et en Afrique.

Propriétés :

L’huile de Luffa est connue en cosmétique pour ses vertus réparatrices et nourrissantes. Elle pénètre facilement dans la peau, la nourrit, sans laisser de film gras, pour un toucher sec et doux. 

On retrouve cet ingrédient, notamment, dans les poudres, pour prévenir de la déshydratation cutanée.

Après une floraison jaune vif, cette plante donne un fruit à la peau assez épaisse et imperméable et pouvant atteindre une taille importante (1 à 3 kg).

En mûrissant, la pulpe se dessèche, forme un squelette fibreux contenant les graines noires au centre.

Mais dès qu’elle est vidée de ses graines et séchée, le luffa devient une éponge végétale.

Le fruit, très jeune, est consommé, en Asie et en Afrique, comme légume.  Les graines servent quant à elle à produire une huile qui est à la fois comestible et nourrissante pour la peau.

En Afrique, le Loofah a différentes appellations : Loofah (au Togo) , Asangokan (signifie éponge dans le dialecte Goun et Fon au Bénin et au Nigéria), Oundokoko (en Centrafrique) , Nâpé (en Wolof, dialecte du Sénégal), Nâbébé et Kofu en Bambara (langue du Mali).

Le gant Loofah a des vertus exfoliantes et adoucissantes en éliminant les peaux mortes. Il stimule les tissus et favorise la circulation sanguine permettant de chasser les capitons graisseux ce qui permet de réduire la cellulite.

Broyées pour obtenir des paillettes gommantes, les fibres peuvent s’ajouter dans une base d’exfoliant pour le visage.