Madame, Monsieur,

Nous serions heureux d’avoir l’occasion de vous associer à nos travaux
qui se concentrent sur les petites et moyennes entreprises, le renforcement du
commerce intra africain et la mise en lumière des instruments financiers
africains existants et ceux à développer afin de soutenir un développement
économique durable réduisant la dépendance de l’Afrique et permettant la
création d’emplois sur son sol. La Chambre se positionne aussi comme
facilitatrice entre différents intervenants financiers africains et
européens afin de soutenir des projets à valeur ajoutée humaine.

Pour voir les videos sur notre FORUM ECONOMIQUE SUR LE FINANCEMENT DES PME EN
AFRIQUE , je joins le lien vers le site

http://ccpa-pacc.com/media/

Nos objectifs sont les suivants :

Construire un partenariat Pan Africain pour le développement en axant ses
actions sur le soutien des échanges commerciaux entre régions/pays africains
à échelle humaine, sur le soutien et le développement des PME, sur l’aide
apportée au développement de projets à valeur ajoutée pour la population
proposés par des partenaires africains et dans lesquels les PME Africaines et
Européennes peuvent apporter leur concours.

Initier le soutien aux projets dans le respect de chacune des parties et en
toute transparence.

Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes tant au niveau de
l’accès à l’éducation, à la formation qu’à l’emploi, favoriser
l’autonomisation des femmes.

Concourir à la lutte contre toute forme d’exclusion.

Réduire la mortalité infantile et améliorer la santé maternelle via
l’accès à l’eau et à l’assainissement pour réduire le paludisme et
les autres maladies hydriques. Mener des actions qui permettent de concourir
à lutter contre la famine

Il s’agit de concevoir une stratégie d’intervention africaine permettant
une action à long terme débutant par le soutien aux secteurs de
l’éducation et de la formation professionnelle, en passant par celui de la
santé et l’accès à un logement abordable, en développant les
infrastructures et soutenant le commerce.

Une panoplie d’instruments financiers doit être utilisée pour tendre vers
cet objectif. Les instruments financiers choisis doivent tenir compte des
réalités de terrain et de leur praticabilité comme l’existante de
règlementation en matière de partenariat public-privé ou en fonction du
secteur ou de la taille des projets à financer.

Dans l’attente d’une réponse favorable, je vous prie d’agréer, Madame,
Monsieur, l’expression de ma très haute considération.

Salutations distinguées

Victorin Sambieni
Président de la CCPA
www.ccpa-pacc.com